DE FR IT

Panoramica dei progetti

SAVOIRSOCIAL guide des propres projets ou collabore aux projets des organisations partenaires.

Informazioni sui singoli progetti

Qui di seguito troverete informazioni dettagliate sui progetti in cui SAVOIRSOCIAL è significativamente coinvolta.

Periodi di pratica indipendenti prima dell'inizio del tirocinio

Attuale

Le 12 novembre 2021, SAVOIRSOCIAL a invité à la troisième table ronde nationale sur le thème des stages indépendants de la formation avant le début d’apprentissage ASE. Outre les membres du comité directeur de SAVOIRSOCIAL, des représentant-e-s du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), de la Commission fédérale pour les questions familiales (COFF) et de la Conférence suisse des offices de la formation professionnelle (CSFP) ont participé à cette rencontre. Les personnes présentes ont évoqué les mesures prises dans leur domaine de compétence pour endiguer les stages non souhaités avant le début d’apprentissage. Il est apparu clairement qu’il est toujours nécessaire d’agir pour atteindre les objectifs fixés dans la déclaration commune (voir ci-dessous).

Une fois de plus, il est apparu clairement que le financement constituait le plus grand défi, surtout dans le domaine de l’enfance. C’est pourquoi le „lobbying“ au niveau politique concernant le financement de l’accueil extrafamilial des enfants a été cité comme une solution importante. Il s’agit ici de faire preuve de ténacité et d’insister sur le fait que les professions d’accompagnement sont pertinentes pour le système. En outre, il faut poursuivre le travail de sensibilisation et de conseil auprès des entreprises en leur montrant comment elles peuvent se détacher des stages. Grâce à la nouvelle ordonnance sur la formation ASE, les entreprises peuvent engager davantage d’apprenti-e-s qu’auparavant. D’une manière générale, il faut rester attentif à ce thème et le rendre public.

SAVOIRSOCIAL mène chaque année une enquête auprès des apprenti-e-s assistant-e-s socio-éducatifs/-ves de première année afin de répertorier les occupations principales avant le stage. Environ 46% des participant-e-s ont effectué un ou plusieurs stages (enquête 2020).

Rapporti sui risultati delle inchieste:

SAVOIRSOCIAL ha elaborato un volantino contenente informazioni sul tema deiperiodi di pratica indipendenti dalla formazione, nel settore sociale. Esso si rivolge soprattutto ai giovani interessati alla formazione e ai loro genitori, e attira l’attenzione su alcuni aspetti importanti concernenti l’accesso alla formazione professionale di base di Operatore/operatrice socioassistenziale.

Situazione di partenza e obiettivo

Gran parte delle persone in formazione per la professione di Operatrice/operatore socioassistenziale, prima di accedere alla formazione professionale di base, ha assolto uno o addirittura diversi periodi di pratica indipendenti. Le basi legali però non lo prevedono né lo auspicano. SAVOIRSOCIAL si è occupato dell’argomento, e nel mese di dicembre 2016 ha indetto una tavola rotonda sul tema. Assieme ai rappresentanti di Confederazione, Cantoni e organizzazioni dei membri è stata redatta una dichiarazione, con l’obiettivo di ridurre gli ostacoli all’accesso alla formazione professionale di base costituiti dai periodi di pratica. Nel mese di dicembre 2017 si è tenuta la seconda tavola rotonda sul medesimo tema. Lo scambio di opinioni ha evidenziato che sono stati adottati diversi provvedimenti. Ogni anno SAVOISOCIAL svolge un’inchiesta sulla situazione delle persone in formazione nei Cantoni.

Documenti tavola rotonda 2017 (in francese):
Documenti tavola rotonda 2016 (in francese):

attualizzato: dicembre 2021

Procédure de qualification ASE 2024 selon les bases révisées

Actualité
Les groupes de projet élaborent les bases pour les différentes épreuves.

Situation de départ
Les bases de formation révisées ASE sont en vigueur depuis l’été 2021. La procédure de qualification se déroulera donc pour la première fois lieu conformément à l’ordonnance sur la formation révisée à l’été 2024 (orfo art. 15 à 20). Le travail pratique prescrit (TPP) sera désormais uniformisé dans tous les cantons. L’examen écrit des connaissances professionnelles comportera dorénavant deux positions.

Étapes du projet
L’élaboration de la nouvelle procédure de qualification se déroule en plusieurs étapes :

  1. Des expert-e-s techniques ont mis au point les « dispositions d’exécution relatives à la procédure de qualification avec examen final ». Celles-ci expliquent en détail les concepts des épreuves de TPP et de CP. Ce document a été rédigé en 2021 et approuvé par la CSDQ ASE en novembre 2021. Son contenu a été présenté au Comité de SAVOIRSOCIAL en décembre 2021.
  2. Ces concepts seront mis en œuvre en 2022. Autrement dit, des documents de base, comme les tâches du TPP, le déroulement du TPP, les documents pour la présentation des entreprises, etc. seront élaborés pour les examens. Une série pilote (= test) sera ensuite réalisée pour le TPP et l’examen des connaissances professionnelles.
  3. Sur la base de celle-ci, les premières « véritables » séries seront créées en 2023 et les expert-e-s aux examens seront formé-e-s avec l’aide par la HEFP.
  4. La première PQual selon l’orfo révisée aura lieu à l’été 2024.

Organisation du projet
Le projet est vaste et concerne un très large public. Par conséquent, de nombreux groupes, organisations et acteurs/-trices sont impliqué-e-s.

Le donneur d’ordre est le comité de SAVOIRSOCIAL. La CSDQ ASE agit en tant que groupe de pilotage. Le Secrétariat de SAVOIRSOCIAL assume la direction du projet. Différents expert-e-s techniques participent aux groupes de projet. La Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP) assure un conseil spécialisé dans le cadre du projet:

Le détail de l’organisation du projet est précisé dans un document séparé :

Calendrier approximatif
Le calendrier approximatif de l’élaboration de la PQual 2024 est disponible ici.

Durée du projet : Jusqu’à l’été 2024

Responsable du projet chez SAVOIRSOCIAL : Ursula Zweifel

État : janvier 2022

Analyse du champ professionnel d'activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation

Actualité:
Le projet d’analyse du champ professionnel “activation dans la vie quotidienne – thérapie d’activation” est géré stratégiquement par SAVOIRSOCIAL et OdASanté. Pour la mise en œuvre opérationnelle, un groupe de travail a été mis en place, représentant les associations suivantes: SAVOIRSOCIAL, OdASanté, CURAVIVA, SVAT (Association suisse des professionnels de l’activation) et BGS (Association Suisse des centres de formation santé). Le projet est réalisé en collaboration avec le bureau de la BASS.
En 2020, une analyse complète du domaine professionnel de l’activation dans la vie quotidienne – thérapie d’activation – sera réalisée. L’objectif de l’analyse est d’identifier les compétences requises aujourd’hui et celles qui seront pertinentes pour le marché du travail à l’avenir et d’en tirer des recommandations pour le développement futur de ce domaine professionnel. Dans un premier temps, les documents, la littérature et les données seront analysés. Par la suite, deux enquêtes en ligne avec des experts et deux ateliers avec un groupe de soutien seront organisés. Les résultats sont examinés par le groupe de travail et approuvés par les conseils d’administration de SAVOIRSOCIAL et d’OdASanté.

Description/Organisation du projet:
Ce projet consiste en une analyse détaillée du champ de l’activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation. Depuis janvier 2016, OdASanté et SAVOIRSOCIAL travaillent sur les interfaces entre le secteur sanitaire et le secteur social. Divers domaines professionnels ont été abordés, y compris la thérapie d’activation et l’activation dans la vie quotidienne. En 2018, une réunion s’est tenue à Berne avec des représentants d’OdASanté, SAVOIRSOCIAL, Curaviva et l’Association Suisse des Experts en Activation SVAT. A l’occasion de cette réunion, la situation dans le domaine de l’activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation a été discutée ainsi que le souci d’effectuer une analyse de terrain avant de revoir et de réviser le plan d’étude cadre du programme de formation de spécialiste en activation ES.
Lors de sa réunion d’avril 2018, le Comité de SAVOIRSOCIAL a décidé de participer à une telle analyse du champ professionnel. Le Conseil d’administration d’OdASanté a décidé le 28 juin 2018 de soutenir le projet sur le principe. Curaviva est membre d’OdASanté et de SAVOIRSOCIAL, SVAT est membre d’OdASanté.

Contexte
Le domaine de l’activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation est très vaste. Les spécialistes de ce domaine professionnel travaillent dans différents établissements et organisations de soins, de santé hospitaliers et ambulatoires.
Le plan d’étude cadre de spécilaiste en activation ES a été mis en œuvre en août 2008. Les premiers ajustements ont été effectués en 2015 dans le cadre d’une petite révision. Selon les nouvelles exigences pour la reconnaissance des formations ES de 2017, les demandes de modifications doivent être soumises au SBFI pour tous les plans d’étude cadre au plus tard à la fin 2022.

Objectifs du projet:

  • Le champ professionnel activation dans la vie quotidienne / thérapie d’activation est défini comme base pour l’évolution des titres actuels et le développement des éventuels futurs titres.
  • Les compétences actuellement nécessaires et pertinentes dans le futur pour le marché du travail de activation dans la vie quotidienne / thérapie d’activation sont décrites et concernent aussi bien la Suisse alémanique que la Suisse latine.
  • Sont décrites quelles compétences sont transmises et à quels niveaux de qualification (situation actuelle et situation future souhaitée.
  • Une analyse des écarts de compétences par rapport aux titres actuels dans les domaines activation dans la vie quotidienne et thérapie d’activation est disponible. Les modifications des compétences dans le champ professionnel sont reportées dans les ordonnances de formation et les plans de formation ASA, ASE, ASSC et dans les PEC activation ES, soins infirmiers ES et animation communautaire ES ainsi que, si possible, dans les curriculums des formations bachelor, afin de combler d’éventuels écarts.
  • L’analyse du champ professionnel montre les possibilités de connexion de carrière ainsi que les conditions d’admission et la reconnaissance de compétences d’autres profils (cohérence du système suisse de formation / perméabilité).
  • Un rapport final regroupant les résultats de l’analyse des besoins du champ professionnel et émettant des recommandations en vue de l’évolution du champ professionnel (révision partielle, révision totale, titres alternatifs).

Durée du projet: 2019- 2021
Gestion de projet: Riccardo Mero, OdA Santé / Büro BASS

Responsables chez SAVOIRSOCIAL: Fränzi Zimmerli et Ursula Zweifel

actualisé: février 2020

Création d’un diplôme de niveau tertiaire dans le domaine de l’encouragement précoce

Actualité

Le comité directeur de SAVOIRSOCIAL a approuvé une ébauche de projet, y compris le plan du projet et la liste des organisations partenaires potentielles du projet de développement professionnel dans le domaine de l’encouragement précoce. La prochaine étape consistera à mettre en place un réseau d’organisations partenaires et à clarifier le financement du projet.

Contexte

Le domaine d’encouragement précoce englobe toutes les activités et mesures, qui soutiennent et favorisent les processus de développement et d’éducation de la petite enfance. Il gagne progressivement en importance dans la politique sociale nationale et internationale. Le thème de l’encouragement précoce se situe à l’interface des environnements familial et préscolaire, et vise en particulier à promouvoir l’égalité des chances dans le système éducatif. Réalisée sur mandat de SAVOIRSOCIAL, une étude a identifié des lacunes dans les compétences du personnel actif dans le domaine à bas seuil (groupes de jeux, points de rencontre parents enfants, etc.).

Objectifs du projet

Grâce à ce projet de développement de la formation, les titulaires d’un diplôme du degré secondaire II intervenant dans le domaine de l’encouragement précoce et de l’encouragement de la langue pourront se voir proposer une qualification de degré tertiaire reconnue au niveau fédéral. À travers ce diplôme, les employeurs/-euses auront la possibilité d’encourager leur personnel à se former. Enfin, les offres gagneront en qualité, au bénéfice des enfants et de leurs parents. L’accent est mis sur la création d’un examen professionnel (brevet fédéral). Il correspond au niveau 5 du cadre national des certifications (CNC).

Phases de projets et calendrier

  • Janvier 22 à août 22: Dans la phase préparatoire, un réseau d’organisations partenaires et l’organisation du projet seront mis en place.
  • Septembre 22 à juin 23: Dans la phase 1 du projet, une analyse du champ de travail sera élaboré et mis en œuvre.
  • Juillet 23 à novembre 24: Dans la phase 2 du projet, les bases de la formation de l’examen professionnel «encouragement précoce» (titre de travail) seront élaborées.

Organisation du projet et calendrier

L’organisation du projet envisagée pour toutes les phases du projet de formation professionnelle s’est compose par les entités suivantes:

  • Mandat-e-s: Comité directeur de SAVOIRSOCIAL et organisations membres ou partenaires éventuels.
  • Groupe de pilotage: Désigné par les mandat-e-s
  • Direction du projet SAVOIRSOCIAL: Cécile Annen (suppléante: Charlotte Reinhard)
  • Direction du projet externe: à définir
  • Expert-e-s externes: à définir
  • Groupe d’accompagnement: à définir

SAVOIRSOCIAL contactera diverses organisations partenaires pertinentes dans ce champ professionnel. À ce jour, il n’existe pas d’organisation (nationale) gérant les offres concernées.

Durée du projet : 2021 à fin 2024 environ

Direction du projet chez SAVOIRSOCIAL : Cécile Annen

État : avril 2022

Les métiers du social aux SwissSkills 2022

Situation actuelle

SAVOIRSOCIAL recherche des apprenti-e-s ASE qui seront cet automne en 2e ou 3e année de formation et qui ont de la motivation pour intervenir (par journées) lors des SwissSkills à Berne (entre le 7 et le 11 septembre 2022), sur le stand des métiers du social. Le persone interessate sono pregate di contattare stephanie.zemp@savoirsocial.ch. L’incarico è compensato.

Contexte

Les SwissSkills sont organisés à Berne en tant qu’événement central pour les championnats nationaux des métiers et les démonstrations professionnelles. Ils auront lieu pour la troisième fois en 2022, du 7 au 11 septembre. Cette fois, 150 métiers pourront être découverts et expérimentés en direct, que ce soit en tant que spectateur/-trice lors de 85 championnats des métiers ou en tant que participant-e ou spectateur/-trice lors des démonstrations de métiers. Cet événement s’adresse en premier lieu aux jeunes qui s’intéressent au monde professionnel. Des classes de toute la Suisse sont attendues. SAVOIRSOCIAL présentera les métiers du social au moyen d’un stand interactif ; il n’y aura pas de championnat pour la profession d’assistant-e socio-éducatif/-ve.

Objectifs

Au stand des métiers du social, l’accent principal sera mis sur les formations suivantes : assistant/e socio-éducatif/-ve CFC (4 orientations) et aide en soins et accompagnement AFP. De plus, des informations seront données sur les nombreuses possibilités de formation et de formation continue dans la formation professionnelle supérieure dans le domaine social.

  • Les jeunes pourront véritablement se faire une bonne idée des professions du social.
    Un parcours avec plusieurs postes leur permettra de se glisser dans le rôle de professionnel-le-s et de leur clientèle.
  • Des éléments ludiques motiveront à s’intéresser aux métiers du social.
  • Les jeunes pourront poser leurs questions de manière individualisée : les apprenti-e-s sur place donneront des renseignements sur l’entrée dans le domaine social et pourront parler de leurs propres expériences
  • Grâce au personnel du stand et au matériel d’information attrayant, les visiteurs seront bien informés. En cas de besoin, ils sauront où trouver des conseils supplémentaires.

Organisation du projet

Il y a une collaboration avec la société de construction de stands Planwerk 4 et avec l’agence de communication art.I.schock. La direction de projet est assumée par le Secrétariat général de SAVOIRSOCIAL. Le réseau marketing de SAVOIRSOCIAL (pour les professions du social) fonctionne comme groupe de résonance.

Responsable de projet auprès de SAVOIRSOCIAL : Stephanie Zemp

Etat : février 2022

sozialeberufe.ch: Informationsportal für Berufsinteressierte

Point de départ : pourquoi ce projet ?

Le domaine social a besoin de personnel bien formé pour maintenir la qualité de l’accompagnement. Il faut pour cela qu’un nombre suffisant de personnes veuillent apprendre une profession sociale et continuer à l’exercer. Mais il ne s’agit pas d’attirer « n’importe qui », il faut qu’elles correspondent au profil de la profession concernée. Pour faire un « bon » choix en vue d’une formation adaptée et gratifiante et ensuite d’idéalement pratiquer cette dernière durant plusieurs années, il est important de disposer de solides informations : connaître les aspects positifs et négatifs de la profession, avoir l’envie d’acquérir le bagage requis, savoir quelles conditions il faut remplir et comment procéder. C’est là que le projet intervient : les personnes (potentiellement) intéressées par une profession doivent trouver sur le portail toutes les informations dont elles ont besoin pour décider si elles souhaitent apprendre une profession sociale ou suivre une formation continue dans le domaine social.

Le site web savoirsocial.ch contient déjà des informations complètes sur les professions sociales. Le site s’adresse toutefois à des groupes d’individus aux intérêts très divers (entre autres aussi aux formateurs/-trices et aux membres des associations). En séparant les contenus destinés aux personnes intéressées par la profession, les différents groupes cibles doivent pouvoir accéder plus directement et de manière plus claire aux informations pertinentes.

Objectifs du projet

Le projet veut contribuer à assurer la relève dans le domaine social. Concrètement, les objectifs suivants doivent être atteints par la création d’un portail professionssociales.ch :

  • professionssociales.ch propose des informations complètes, à jour et attrayantes sur toutes les formations du domaine social réglementées au niveau fédéral, de la formation professionnelle initiale jusqu’au niveau des hautes écoles, en passant par la formation professionnelle supérieure. En plus des informations nationales, elle contient également des informations régionales/cantonales pertinentes pour les utilisateurs/-trices.
  • professionssociales.ch fournit des réponses aux questions spécifiques des personnes intéressées par une profession en rapport avec les formations reconnues au niveau fédéral dans le domaine social et est en même temps une adresse pour les personnes qui naviguent sur le net à la recherche d’un nouveau défi professionnel. professionssociales.ch veut s’adresser en particulier aussi aux hommes.
  • Enfin, la plateforme doit favoriser l’établissement d’une « marque faîtière des professions sociales ». L’objectif de la marque est avant tout de stimuler l’effet de reconnaissance en veillant à ce qu’un maximum d’acteurs/-trices utilisent le même slogan pour promouvoir toutes les professions sociales

Organisation du projet

  • Groupe de pilotage : Comité de SAVOIRSOCIAL
  • Direction du projet : Secrétariat général de SAVOIRSOCIAL
  • Groupe de projet : délégué-e-s des associations membres de SAVOIRSOCIAL (quatre représentant-e-s des OrTra cant./rég. et une représentation des employeurs)
  • Groupe de résonance : réseau de marketing (étendu)

Le contrat pour la programmation est externalisé.

Calendrier

  • Mise en route de l’organisation du projet, travail de fond : août à déc. 21
  • Élaboration du concept du site web (y compris contenu) : jan. à mars 22
  • Lancement de la procédure d’offre pour l’accompagnement informatique : avril 22
  • Attribution du contrat à l’accompagnement informatique : juin 22
  • Programmation du site web : juillet à oct. 22
  • Élaboration du contenu en français, allemand et italien : avril à déc. 22
  • Établissement des contenus en ligne : jan. 23
  • Mise en ligne : 1er février 2023

Responsable chez SAVOIRSOCIAL : Stephanie Zemp

État : novembre 2021

Movetia: Programme d'échange ASE

Actualité

Un projet pilote de mobilité ASE « AWAY » a été lancé en début d’année 2022. Il durera deux ans et ne se limite pas à un seul groupe cible, respectivement à un seul type de format d’échange. Le projet pilote laisse délibérément ouvertes toutes les portes afin de retirer le plus possible d’apprentissages de cette première expérience. Ce projet pilote est un sous-projet de la phase d’analyse. L’expérience recueillie permettra de façonner un programme officiel d’échange et mobilité SAVOIRSOCIAL dès 2024.

Pour cette première édition, il est prévu qu’une poignée de jeunes diplômées entreprennent un stage professionnel en Europe dès l’automne 2022. Les stages dureront entre 3 et 6 mois dans des entreprises en Allemagne, Suède et Irlande (choix des candidates). L’organisation des mobilités bat son plein et une demande de subvention des échanges a été déposée début mars auprès de l’agence Movetia. Les apprenti-e-s intéressé-e-s à participer à un échange dès janvier 2023 peuvent déjà s’inscrire via le formulaire en ligne (www.savoirsocial.ch/away).

En parallèle au projet pilote, une phase d’analyse est en cours. Les parties prenantes (écoles professionnelles, entreprises, apprenti-e-s, etc.) recevront prochainement un sondage à remplir en ligne qui offrira des informations précieuses pour la mise sur pied du programme d’échange et mobilité SAVOIRSOCIAL.

Contexte

Movetia a demandé à SAVOIRSOCIAL de lancer un programme d’échange pour la profession d’assistant-e socio-éducatif/-ve. Movetia est l’agence nationale en charge de la promotion des échanges et de la mobilité dans le système de formation. Elle est soutenue par la Confédération et les cantons (SEFRI, Office fédéral de la culture OFC, Office fédéral des assurances sociales OFAS, Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique CDIP).

Movetia gère des programmes de mobilité qui donnent aux apprenti-e-s, aux personnes nouvellement formées et/ou aux formateurs/-trices en entreprise un aperçu du travail quotidien de leur profession dans un autre pays. Les différents programmes sont gérés par leurs propres agences de gestion de projets et peuvent être structurés différemment en termes de durée de séjour, de lieu, de groupe cible, etc. Pendant l’échange, les participant-e-s vivent dans un logement (par exemple, une famille d’accueil). Soit elles/ils travaillent dans une entreprise, soit elles/ils y sont observateurs/-trices (participant-e-s). Les objectifs de l’échange sont que les participant-e-s aux programmes puissent améliorer leurs compétences sociales, (inter)culturelles et, si nécessaire, linguistiques. Cela peut, entre autres, favoriser la compréhension des différences culturelles. Par la même occasion, elles/ils acquièrent une perspective professionnelle supplémentaire (par exemple, un aperçu d’autres concepts de l’accompagnement, une contribution à leur propre travail en Suisse). Enfin et surtout, cela peut accroître l’attrait de la formation ou l’intérêt de travailler comme formateur/-trice en entreprise.

Objectifs du projet

Le projet a deux objectifs principaux :

  • SAVOIRSOCIAL met sur pied une structure de coordination pour les questions liées à la coopération internationale en formation professionnelle dans le domaine du social. Cette structure organisera et coordonnera notamment des programmes d’échange et de mobilité inscrits dans la durée pour les professions du social.
  • SAVOIRSOCIAL développe un programme d’échange et de mobilité pour la profession d’assistant-e socio-éducatif/-ve. Afin de développer un programme officiel qui répond le mieux au contexte, un projet pilote de deux ans est lancé et une analyse de terrain entreprise.

Organisation et calendrier du projet

Le Comité de SAVOIRSOCIAL agit comme groupe de pilotage, le Secrétariat est chargé de la gestion du projet et Movetia fournit des conseils et un soutien au projet. De plus, les résultats intermédiaires seront régulièrement soumis pour discussion au sounding-board composé de professionnels du terrain.

Le projet est divisé en différentes phases :

1. phase de création et d’analyse : mise sur pied de la structure et analyse contextuelle servant à poser les bases pour l’élaboration d’un programme d’échange et mobilité ASE (2021-2022).

Le projet pilote est un sous-projet faisant partie de la phase de création et d’analyse. L’évaluation du projet pilote aura lieu début 2024 et apportera de précieuses informations pour la phase d’élaboration.

2. phase d’élaboration : préparation d’un programme de mobilité basé sur les résultats de la phase d’analyse et de l’expérience recueillie du projet pilote, motion à l’attention du Comité de SAVOIRSOCIAL, mise en œuvre du concept de promotion (1er semestre 2024)

3. phase de mise en œuvre : kick off du programme de mobilité (dès l’automne 2024)

4. évaluation : après la première mise en œuvre du programme officiel d’échange et mobilité ASE de SAVOIRSOCIAL.

Durée du projet : 2020-2024

Responsables du projet : Charlotte Reinhard

État: Avril 2022

Renforcement de la maturité professionnelle dans le domaine social

Ausgangslage

Im Beruf Fachmann*frau Betreuung EFZ ist die Berufsmaturitätsquote im Vergleich zu anderen Berufsfeldern tief. Gemäss einer von SAVOIRSOCIAL in Auftrag gegebenen Studie absolvieren nur rund 10 % der Lernenden Fachmann*frau Betreuung die Berufsmatura (je rund 5% die ausbildungsbegleitende BM1 resp. die BM2 nach der Lehre). Zum Vergleich: Über alle beruflichen Grundbildungen betrachtet, liegt die BM-Quote bei 15% (Referenzjahr 2018). Gleichzeitig hat eine andere von SAVOIRSOCIAL in Auftrag gegebene Studie gezeigt, dass die Stärkung der Berufsmaturität eine wichtige Massnahme darstellt, um die Kompetenzlücken des Fachpersonals im Bereich der Frühen Förderung zu decken.

Die Berufsmaturität wird in einem bestimmten Fachgebiet abgelegt, im Falle von FaBe mehrheitlich im Bereich Gesundheit und Soziales. Sie öffnet verschiedene Türen für den Erwerb von vertieften Kompetenzen: Die BM ermöglicht den prüfungsfreien Zugang zu einem fachgebietsverwandten Studium an einer Fachhochschule, z.B. Soziale Arbeit oder ein Studiengang im Gesundheitsbereich. Der Zugang zur Pädagogischen Hochschule oder an die Universität wird ebenfalls gewährt für Inhaber*innen einer BM, allerdings müssen sie zuerst eine Ergänzungsprüfung (Passerelle) bestehen.

Projektziele

SAVOIRSOCIAL will die Berufsmaturitätsquote im Beruf Fachmann*frau Betreuung erhöhen. Dies ist ein Gewinn für die gesamte Branche: Arbeitnehmende erhalten mehr berufliche Perspektiven. Arbeitgebende profitieren von gut qualifizierten und ambitionierten Fachpersonen. Nicht zuletzt soll damit auch die Attraktivität des Berufsfeldes gesteigert werden.

Die Ziele konkret:

  • Daten erheben, um die Situation besser zu erfassen und effektive Massnahmen abzuleiten
  • Eine Mindestanzahl an BM-Abschlüssen erreichen
  • Anschluss an die Hochschulen optimieren
  • Stakeholder im Bereich BM informieren und vernetzen

Projektorganisation

Steuergruppe: Vorstand SAVOIRSOCIAL

Projektleitung: Geschäftsstelle SAVOIRSOCIAL

Einbezug von weiteren Personen/Akteuren je nach Ziel und Massnahme

Zeitplan

Lancierung ab 2022. Der konkrete Zeitplan wird noch ausgearbeitet.

Projektzuständige bei SAVOIRSOCIAL: Ursula Zweifel

Stand: Dezember 2021

Projet digital.SOCIAL: Plateforme de formation et d'apprentissage ASE

Actuel

La plateforme de formation time2learn (in italiano) a été mise en ligne à temps pour le début de la formation en août 2021. Elle est déjà activement utilisée ! Curaviva (pour les personnes en situation de handicap et les personnes âgées) et kibesuisse (pour les enfants) proposent des formations en ligne en allemand et en français. De plus amples informations se trouvent ici (in italiano). L’essentiel du sous-projet A (voir ci-dessous) a donc été mis en œuvre.

L’étape suivante consiste à s’attaquer au sous-projet B. Le groupe de pilotage et les responsables du projet la planifient et la discutent.

Contexte

La révision de la formation professionnelle initiale d’assistant-e socio-éducatif/-ve est terminée depuis l’été 2020. En tant qu’organisme responsable de la formation, SAVOIRSOCIAL était responsable de l’élaboration des instruments de mise en œuvre. Sur recommandation de la Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation (CSDQ ASE), le comité directeur de SAVOIRSOCIAL a décidé de créer des instruments numériques pour la formation révisée. Pas seulement parce que les formes numériques d’apprentissage sont devenues incontournables, mais aussi parce qu’il y voit une grande chance de promouvoir la coopération entre lieux de formation. ‹numérique› signifie plus que «seulement» par voie électronique. Il s’agit plutôt d’utiliser les technologies modernes pour un apprentissage individualisé (y compris l’intelligence artificielle).

Le secrétariat général de SAVOIRSOCIAL a mené une enquête début 2020 auprès des trois lieux de formation sur les outils électroniques ou numériques utilisés. L’analyse a montré que quatre outils en particulier se prêteraient au développement d’une plate-forme de formation numérique ASE.

Objectifs du projet

Le projet vise à mettre à disposition de tous les apprenti-e-s et responsables de formation sur les trois lieux de formation une plate-forme numérique de formation et d’apprentissage. Elle doit servir à l’information, à la planification, à la mise en œuvre et à l’évaluation de la formation, en promouvant ainsi l’apprentissage et l’enseignement structuré et riche méthodologiquement, indépendamment du moment et du lieu. La plate-forme vise donc à créer des conditions égales pour tous les apprenti-e-s et contribue de manière significative à l’amélioration de la qualité de la formation.

Organisation du projet

En juin 2020, le groupe de pilotage a décidé de diviser le projet digital.SOCIAL en deux sous-projets :

  • Le sous-projet A vise à mettre à disposition une plate-forme de formation dans la pratique professionnelle. Elle doit être prête d’ici août 2021 et être ensuite étendue aux autres lieux d’apprentissage.
  • Avec le sous-projet B, il s’agit d’une plate-forme complète d’enseignement et d’apprentissage (évt. aussi pour les professions similaires) qui favorise l’apprentissage numérique intelligent (par exemple ‹ adaptive learning ›, c’est-à-dire que la plate-forme reconnaît le statut d’apprentissage de la personne et fournit des apports ciblés). Les travaux commenceront au plus tôt au second semestre 2021.

Au cours de l’été 2020, l’organe responsable de la plate-forme de formation a été renforcé et l’organisation du projet a été adaptée en conséquence : Les associations des employeurs kibesuisse, INSOS Suisse et CURAVIVA Suisse sont nouvellement les organisations responsables. Les trois associations ont signé un accord-cadre dans lequel elles déclarent leur intention de soutenir et de financer le projet. SAVOIRSOCIAL est l’organisation partenaire et la contractante pour la mise en œuvre de la plate-forme de formation. Elle a coordonné son développement.
Un groupe de pilotage, composé de représentant-e-s des associations des employeurs et des OrTra cantonales/régionales, est actif dans le sous-projet B. SAVOIRSOCIAL dirige ce sous-projet.

Calendrier

En raison de la gestion souple du projet, le calendrier n’est pas fixe. À la place, voici une énumération chronologique des différentes étapes – ce qui reste à faire est indiqué en italique. Malgré un calendrier ambitieux, la plate-forme a été mise en service dans les délais. SAVOIRSOCIAL fournira des informations sur l’avancement des prochaines étapes du projet.

  • Août/sept. 2019 : Enquête sur les outils existants dans les trois lieux de formation (direction de projet)
  • Nov./déc. 2019 : décision d’élaborer des instruments numériques de mise en œuvre (CSDQ ASE et comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • Fév. 20 : décision sur l’organisation du projet (comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • Fév./mars 20 : ateliers sur la vision du projet et sa mise en route (groupe de soutien et parties prenantes)
  • Mars/avril 20 : élection du groupe de pilotage (comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • April/Mai 20 : traitement des résultats des ateliers, comparaison avec des outils connus (groupe de soutien)
  • Mai 20 : discussions avec les organisations partenaires et les parties prenantes (direction du projet)
  • Fin mai 20 : priorisation des applications, division en deux sous-projets (groupe de pilotage)
  • Juin 20 : décision sur les offres soumises/gouvernance (groupe de pilotage)
  • 23 juin 20 : adoption de la division en deux sous-projets (comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • Juillet 20 : mise au concours pour offres
  • Août 20 : entretiens avec 4 soumissionnaires (direction du projet)
  • Août 20 : attribution du mandat à time2learn / société Swiss Learning Hub (groupe de gestion)
  • depuis sept. 20 : démarrage de l’avant-projet avec time2learn (organe responsable du projet)
  • mars 21 : détermination des prix de l’utilisation (licences annuelles) et information aux entreprises formatrices (organe responsable du projet)
  • dès avril 21 : tester la plate-forme
  • dès août 21 : utilisation de la plate-forme de formation dans les entreprises formatrices (sous-projet A)
  • 2ème semestre 2021: Planification du sous-projet B

Responsable de projet chez SAVOIRSOCIAL : Cécile Annen et Charlotte Reinhard

État : sept. 2021